Acupuncture traitement des douleurs
stress, insomnie, fatig

Dr NGUYEN vous souhaite la bienvenue sur le site du cabinet Alésia - Maine à Paris.

Qu'est-ce que un symptôme  dans la médecine traditionnelle chinoise ?

Pour bien saisir le fonctionnement de la médecine traditionnelle chinoise et du traitement des symptômes par l'acupuncture, il convient de connaître globalement la conception de l'organisme qui s'y rattache. L'on connaît généralement le grand pilier sur lequel s'appuie la médecine traditionnelle chinoise (MTC), à savoir la dualité de la classification des phénomènes en fonction du Yin et du Yang, dont l'alternance maintient l'équilibre de l'énergie (appelée Qi). L'on ignore plus souvent que l'organisme est considéré par la MTC comme ayant une base structurelle (viscères et méridiens) et une base substantielle (énergie dite Qi, sang, liquides organiques). Ce sont les méridiens qui, intégrés dans tout un système de communication, permettent la circulation du sang et de l'énergie, et c'est à partir de ce système que sont définis les points de puncture.
 S'il est important de comprendre ce système, c'est parce que, quelle que soit son origine, les symptômes sont toujours liées à un blocage de l'énergie (au niveau des organes-entrailles / ou au niveau des méridiens). Or, pour débloquer l'énergie, il faut bien savoir , comment les symptômes s'expriment, quand (temps) et pourquoi (causes).

Bénéfices de l'acupuncture
L'intérêt de l'acupuncture dans le traitement des symptômes réside dans sa façon de prendre en compte à la fois l'énergie vitale de l'organisme et les facteurs environnementaux (températures, émotions, alimentation, blessures). D'autre part, l'action que l'acupuncture opère sur la circulation des énergies pour rééquilibrer les relations des organes entre eux a une efficacité aussi bien préventive (l'organisme fragilisé est rééquilibré, donc fortifié) que curative (les organes affectés par la douleur sont identifiés et soignés). Enfin, le processus thérapeutique se déroule dans une véritable collaboration entre le patient (qui s'efforce de définir le plus précisément possible ses sensations) et le médecin (qui tâche d'ajuster au plus fin les combinaisons de points à puncturer).